Aux États-Unis, dans le Colorado, confrontés à la réhabilitation d'un site minier d'extraction par dissolution, les employés de Solvay ont trouvé la solution parfaite pour surveiller le processus : le drone ! 


Une partie de l'exploitation du site de Parachute (Colorado) impliquait des puits de mine dédiés à l'extraction par dissolution du carbonate de sodium. La décision fut prise de fermer ce site situé sur un terrain fédéral, dans une zone connue sous le nom de Yankee Gulch. L'extraction par dissolution consiste à creuser d'énormes trous et à y injecter de l'eau pour collecter les minéraux dissous. Aussi pour rétablir l'état naturel de cet environnement fragile et isolé, de nombreux puits doivent être comblés, et de nombreuses structures, notamment bâtiments et canalisations, supprimées.


mark brassette piloting a drone at parachute siteMark Brassette piloting a drone at Parachute site

Impossible depuis le sol

Compare-Before and After-Parachute-siteUne opération de cette envergure implique de nombreux défis : éviter de perturber à nouveau une parcelle de terre qui nécessite l'évaluation d'un anthropologue (pour les vestiges des populations autochtones) et d'un paléontologue (pour les fossiles), et travailler en terrain pentu et aride dans des délais courts. Au début de la réhabilitation, il était important de documenter les zones perturbées avant et après le remodelage et la plantation des sols. Depuis le sol, la tâche frisait l'impossible. Quant à l'utilisation d'un hélicoptère ou d'un petit avion, elle aurait été prohibitive en termes de budget.

Mark Brassette piloting a drone

L'utilisation d’un drone s'est donc révélée comme la solution idéale. Pour obtenir les photos requises pour chaque emplacement de puits, Mark Brassette, Responsable des services techniques du site, a acheté un drone (pour environ 2 000$), obtenu son certificat de pilote à distance homologué FAA et appris seul à piloter l'engin. Aujourd'hui, les comparaisons "avant-après" du relief du terrain sont facilitées et l'aboutissement de la réhabilitation simple à surveiller. Imaginez : disposer d'un Google Earth à la demande, en temps réel et en haute résolution !


L’incroyable potentiel des drones

L'usage des drones évolue avec leurs capacités. L'équipe du site de Parachute utilise ces engins pour la cartographie de base du site, ainsi que pour prendre des photos répondant à des besoins de sécurité. Elle espère, à l'avenir, utiliser ces mêmes drones pour replanter des zones réhabilitées, et continue à étudier d’autres possibilités. Les sites de Solvay en Europe, en Asie et en Amérique du Sud expérimentent eux aussi l'utilisation de drones pour les inspections d'infrastructure, et envisagent d’y avoir recours pour des contrôles de sécurité.