Avec l'essor des shampooing solides, Solvay est parfaitement équipé pour contribuer au développement de nouvelles formulations

Le shampooing solide fait un sérieux retour. Les préoccupations environnementales et sanitaires du XXIème siècle ont marqué le retour des poudres et des barres pour se laver les cheveux, des décennies après que les shampooings liquides les aient rayés de la carte des soins capillaires.

Pourquoi ? Eh bien, parce que l'élimination de l'eau des shampooings présente une foule d'avantages : la fin de la bouteille en plastique comme solution d'emballage dominante, une empreinte carbone plus faible grâce à la réduction des émissions dues au transport, la possibilité de supprimer les conservateurs et des listes d'ingrédients généralement plus courtes et plus naturelles.

Un seul chiffre pour illustrer cela : une unité de shampooing solide peut remplacer deux à trois bouteilles de son équivalent liquide, ce qui permet de réaliser 80 à 100 lavages. "Ce sont les jeunes générations qui stimulent la demande dans ce domaine, c'est donc une tendance pour les prochaines décennies", déclare Stéphanie Neplaz, International Head of Innovation Marketing pour les soins capillaires dans la GBU Novecare de Solvay. "Le marché est toujours une niche, mais il est en pleine croissance".

En conséquence, tous les grands acteurs mondiaux de l'industrie des soins de la personne ont lancé des shampooings solides au cours des derniers mois, prouvant ainsi que ce créneau s'est généralisé. "Notre objectif est de démontrer que nous disposons des bons ingrédients pour ce type de produits", poursuit Stéphanie. "Nous avons mené une enquête auprès de la clientèle et nous avons fait appel à des experts pour acquérir des compétences, car c'est un domaine nouveau pour nous aussi".

Nous nous préoccupons de l'impact du plastique à usage unique sur la planète et sur la santé humaine. Nous sommes ici pour aider à innover sur la forme des produits de soins capillaires qui permettront de réduire les déchets d'emballage à l'avenir.

Stéphanie Neplaz, International Head of Innovation Marketing for hair care - Solvay Novecare

Des formats de shampooings pour l'avenir

Le principal défi consiste maintenant à améliorer la performance et la praticabilité des shampooings solides en travaillant sur leur formulation. Des problèmes tels que la désintégration prématurée, la facilité d'utilisation inférieure aux normes et la difficulté à transporter le produit entravent l'adoption par les consommateurs. De nombreux formats différents ont été lancés pour tenter d'éviter ces problèmes : outre les barres, les fabricants ont créé des poudres, des feuilles et des tampons à usage unique, par exemple. "Mais il faut développer des formats nouveaux et améliorés pour surmonter ces obstacles et développer pleinement le marché", confirme Stéphanie.

Les grands acteurs internationaux sont les clients habituels de Solvay sur le marché des soins capillaires et de la personne. Collaborer avec eux "pour créer les formats solides de l'avenir est la voie à suivre", selon Stéphanie. "Nous devons développer ensemble la recherche et l'innovation. Nous avons un portefeuille d'ingrédients vraiment solide dont les performances sont clairement démontrées, et notre objectif est de nous associer avec nos clients pour accélérer le développement de nouvelles générations de produits".

Solid formats for personal care GRAPHIC

 

Vers des formulations de soins capillaires plus naturelles

Les ingrédients en question entrent dans trois catégories - les trois éléments dont vous avez besoin pour formuler un shampooing solide : agents nettoyants, amphotères doux et liants (pour diminuer l'irritation et augmenter la qualité de la mousse), et ingrédients conditionnants. Solvay dispose de ces trois catégories dans son portefeuille, y compris sous forme non liquide (généralement en poudre), une nécessité pour la formulation d'un shampooing solide. Il s'agit notamment d'agents nettoyants tels que Mackanate® LO 100, Mackol® CAS 100 N et Rhodacal® LSS-80/RP, et d'agents conditionneurs naturels Mackpro® Plus Rice, Mackaderm® LIA, ainsi que certaines spécialités de la gamme Jaguar® (Jaguar® Excel, Jaguar® C162 et Jaguar® Optima).

"Sur ce marché où les consommateurs ont tendance à rechercher des produits aussi sûrs et naturels que possible, nous avons l'avantage de proposer de nombreux ingrédients à base naturelle", précise Stéphanie, "ainsi que des ingrédients adaptés aux formulations sans sulfate". Il s'agit notamment de la gamme Jaguar® à base de guar (Solvay est le leader mondial des dérivés du guar) et des produits à base de protéines de riz Mackpro® Plus Rice et Mackaderm® LIA, par exemple.

"Bien que la performance globale du produit reste la priorité, l'évolution vers des shampooings biodégradables, non écotoxiques et naturels est clairement la tendance ici, et nous sommes totalement en phase avec cela", ajoute Stéphanie. "Nous nous préoccupons de l'impact du plastique à usage unique sur la planète et sur la santé humaine. Nous sommes ici pour aider à innover sur la forme des produits de soins capillaires qui permettront de réduire les déchets d'emballage à l'avenir".