Solvay continue à réduire activement son impact sur le climat

Du recours à l'énergie verte à l'amélioration de nos processus de fabrication, nos unités commerciales s'efforcent d'explorer toutes les possibilités de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Atteindre les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés n'est pas une mince affaire, mais nous prenons cela très au sérieux.

Comme le dit elle-même notre CEO, Ilham Kadri, "Nous avons été l'une des toutes premières entreprises à dissocier la croissance des chiffres d'affaires de l'augmentation des émissions". Avant, pendant et après la crise Covid-19, Solvay s'est fermement engagée à réduire durablement ses émissions de gaz à effet de serre, quelle que soit la croissance de ses activités. De plus, nous avons augmenté (pour la troisième fois !) notre objectif de réduction des émissions avec notre programme de développement durable Solvay One Planet, dévoilé début 2020 : -26 % d'ici 2030 (par rapport à 2018). Concrètement, cela signifie une réduction des émissions de 5 millions de tonnes par an afin d'atteindre l'objectif tout en compensant la croissance organique.

Outre les grandes ambitions en matière de préservation de l'eau, de protection de la biodiversité et de promotion de l'économie circulaire par exemple, tout cela fait partie de notre engagement renouvelé à mener nos activités de manière à ne pas épuiser de manière non durable les ressources de notre planète.

Solvay One Planet va créer une nouvelle dynamique au sein du Groupe, toutes nos unités commerciales cherchant activement à développer des projets d'énergie verte afin que les objectifs globaux de Solvay puissent être atteints.

Alain Michel, Head of Energy Transition, Solvay

L'énergie verte de toutes les sources

Actuellement, les émissions annuelles totales de gaz à effet de serre de Solvay s'élèvent à environ 12 millions de tonnes d'équivalent CO2. Deux tiers de ces émissions sont dues à l'énergie (principalement la combustion de combustibles fossiles pour alimenter nos usines), et un tiers aux procédés (émissions de gaz qui se produisent lorsque nous fabriquons des produits). Cette simple proportion suffit à comprendre que les projets de transition énergétique sont un levier essentiel à tirer pour atteindre les ambitions climatiques du groupe - en plus des fortes améliorations (déjà réalisées et en cours) pour réduire de manière significative les émissions des processus de fabrication.

C'est pourquoi tant de projets d'énergie verte ont été développés ces dernières années ou sont en cours de réalisation : panneaux solaires sur les toits des bâtiments, passage des chaudières à la biomasse au lieu du charbon, achat d'énergie verte auprès de producteurs locaux et même partenariat pour créer de nouveaux sites de production d'énergie renouvelable... Selon le critère annuel établi par Alain Michel, Responsable de la Transition Énergétique chez Solvay, en 2019, la combinaison des projets d'énergie verte réalisés et engagés représente une réduction des émissions de 440 000 tonnes d'équivalent CO2.

"Et il y en a bien sûr beaucoup d'autres à venir", dit-il. "Solvay One Planet va créer une nouvelle dynamique au sein du Groupe, avec toutes nos unités commerciales qui cherchent activement à développer des projets d'énergie verte afin que les objectifs globaux de Solvay puissent être atteints".

Un exemple symbolique de l'un de ces projets est ce qui deviendra les toutes premières turbines éoliennes de Solvay à Changshu, près de Shanghai. Deux grandes turbines, d'une capacité de 2,5 MW chacune, alimenteront directement notre usine locale de polymères spéciaux. La construction attend l'autorisation complète des autorités chinoises pour commencer. L'Asie en général est le continent où Solvay a le plus de projets d'énergie renouvelable, "en raison de la diversité des solutions que nous pouvons y mettre en œuvre", explique Alain.

Green energy-Solvay-contribution-to-value-chaun-Map

Contribution de Solvay aux chaînes de valeur - en amont
La transition énergétique chez Solvay - projets réalisés ou décidés en 2019

 

La capture des émissions de procédés est en cours

En ce qui concerne le dernier tiers des émissions de notre Groupe dues aux processus de fabrication, des mesures sont également prises.

À Spinetta, en Italie, où la production de polymères entraîne des émissions de tétrafluorure de carbone (un puissant gaz à effet de serre également appelé tétrafluorométhane ou CF4), diverses innovations en matière de procédés ont permis de mettre en œuvre une technologie plus propre, réduisant les émissions de 0,5 million de tonnes d'équivalent CO2 par an. Les émissions des procédés nécessitent des solutions au cas par cas, et des équipes sont à l'œuvre pour améliorer encore Spinetta et trouver des technologies propres de pointe applicables à nos autres principales émissions de procédés avant 2025.

Alors, regardez cet espace (toujours plus propre)...

Solvay One Planet

Connecter les entreprises et le développement durable