Polymères de spécialité pour un vélo électrique aux lignes épurées, produit localement

Solvay a collaboré étroitement avec une entreprise monégasque au développement d’une bicyclette électrique à la pointe du progrès, entièrement faite de plastique avec l’un de ses nouveaux polymères de haute performance.

Thierry Manni a exercé les fonctions de PDG dans l’industrie automobile. Passionné de sports, d’innovations technologiques et de développement durable, il a quitté son emploi pour créer en 2017 sa propre entreprise, Stajvelo, qui fabrique des bicyclettes électriques. “Avec quelques amis, nous avons réfléchi à ce que nous pouvions faire dans le secteur de la mobilité urbaine,” raconte-t-il. “Le vélo en plastique était une première !

Design, technologie et durabilité

Lady-Rides-Stajvelo

 

Novatrice sur le plan technologique, cette bicyclette devait également être à la fois stylée et durable. “Nous n’avons pas voulu créer un engin de compétition, mais un objet de design que les gens peuvent utiliser dans leur vie quotidienne”, poursuit Thierry. “Nous sommes partis d’une page blanche, en concevant un squelette doté de certaines caractéristiques, avant de demander à un designer italien de nous soumettre ses idées. Au lieu de commencer par imaginer un design et essayer de le faire fonctionner sur le plan technique, nous avons adopté la démarche inverse.”

Le premier prototype a été mis au point en 2018. Des discussions ont alors été entamées avec Solvay pour la fourniture d'un polymère de haute performance, nécessaire à la construction d'une telle bicyclette. “Nous avons été tout de suite impressionnés par la capacité de Thierry à allier les technologies et matériaux novateurs avec la durabilité,” déclare Eric Martin, Global Manager for Long Fiber Thermoplastics au sein de la GBU Specialty Polymers de Solvay. “Solvay était très enthousiaste à l’idée de participer à ce projet, emblématique du développement durable, qui  nous offre également une formidable opportunité de démontrer ce qu’il est possible d’accomplir en associant créativité, ingénierie, ambition et chimie. L’innovation a été le principal moteur de ce projet, et nous sommes très heureux que l’un de nos matériaux en fasse partie.”

Le matériau en question est le dernier né de la gamme de thermoplastiques renforcés de fibre longue (LFT) de Solvay. “Lorsque Thierry nous a sollicités, nous étions dans la phase de précommercialisation d'un LFT  brillant, et nous y avons vu une excellente occasion de lancer ce matériau,” explique Eric. De nombreuses applications exigeantes, en particulier les pièces aussi complexes que les jantes, requièrent des LFT, qui présentent également l'avantage d'être recyclables.

Stajvelo infographic

Les LFT de Solvay aident les ingénieurs à répondre aux exigences précises de divers marchés, tels que l’automobile, les sports & loisirs, les biens de consommation, l’industrie & l’environnement  et les transports

Ce LFT offre une combinaison unique de rigidité, de résistance à l’impact et de performance dynamique,” souligne Eric. Parfait pour les articles de sport, il convient également aux applications automobiles et biens de consommation, qui ont besoin de légèreté et de résistance.

Stajvelo a insisté pour que la bicyclette soit fabriquée en Europe, nécessitant ainsi un matériau et un design permettant une production économique. Grâce au  moulage par injection du LFT, la bicyclette peut être fabriquée et recyclée en Europe. “J’ai refusé d’utiliser la fibre de carbone car ce matériau n’est pas recyclable,” précise Thierry Manni. 

Dans le secteur de la bicyclette, les cadres en aluminium et fibre de carbone fabriqués en Asie détiennent le monopole,” explique Eric. “Mais soucieux du développement durable, Stajvelo a exigé une production locale. Sa bicyclette est recyclable à une échelle beaucoup plus importante que les bicyclettes standards.

Solvay était enthousiaste à l’idée de participer à ce projet, dont l’innovation était le principal moteur.

Eric Martin, Global Long Fiber Thermoplastic Manager, Specialty Polymers, Solvay

En savoir plus sur notre gamme de thermoplastiques renforcés de fibre longue 

Une collaboration au service de l’écomobilité

Outre les performances du LFT de Solvay, idéales pour la bicyclette électrique souhaitée par Thierry, la collaboration entre Stajvelo et Solvay a également été motivée par un autre aspect essentiel, le facteur humain. “Nous avons immédiatement noué de solides relations professionnelles,” affirme Eric. “Nous avons fourni le matériau pour les premiers tests, collaboré à la conception du moule, effectué des simulations et travaillé ensemble à la résolution des problèmes techniques. Une relation de confiance s’est tout de suite installée entre Stajvelo et Solvay.” 

Nous avons identifié différentes entreprises proposant des matériaux possédant les propriétés recherchées, mais la relation tissée avec Solvay a joué un rôle décisif dans notre choix final,” confirme Thierry. “Je crois au facteur humain dans les affaires, et nous avons créé un véritable partenariat. Solvay a toujours été à nos côtés.

Stajvelo a commencé la production de son modèle RV01 en avril 2019, avec d’autres modèles en préparation. Les quinze bicyclettes fabriquées chaque semaine dans l’atelier de l’entreprise à Monaco offrent un maximum de sécurité (éclairage intégré et dispositif de géolocalisation en cas de vol) et de confort. Pour l’heure, elles sont exclusivement commercialisées en ligne. Si vous aspirez à faire partie des premiers privilégiés à chevaucher une bicyclette électrique entièrement en plastique, vous savez ce qu’il vous reste à faire !