Les sièges automobiles représentent une part de marché importante pour l’industrie du polyuréthane. 

Le marché de l’oxyde de propylène (PO) croît de 5% par an. Leader de la technologie permettant de produire de l’oxyde de propylène à partir de peroxyde d’hydrogène (HPPO), Solvay aide ses clients à construire de nouvelles usines selon leurs besoins. L’extension de la nouvelle méga usine HPPO* à Jubail, en Arabie Saoudite, augmentera encore les capacités de production de peroxyde d’hydrogène de Solvay au Moyen-Orient. 

Entre 2008 et 2016, la GBU Peroxides a doublé sa capacité de production avec la construction de trois méga usines de peroxyde d’hydrogène (H2O2) à Anvers (Belgique), Map Ta Phut (Thaïlande) et Jubail (Arabie Saoudite). Des acteurs majeurs tels que BASF et Dow Chemicals se fient à l’expertise de Solvay pour produire du peroxyde d’hydrogène de grande qualité, destiné à leurs unités d’oxyde de propylène. Le peroxyde d’hydrogène est l’une des deux principales matières premières utilisées pour produire de l’oxyde de propylène. Cet oxydant est en effet utilisé pour convertir le propylène en oxyde de propylène, et permet de réduire considérablement la quantité de coproduits issus du procédé de production.

 

Profiter de l’essor de la demande en oxyde de propylène

L’oxyde de propylène est utilisé pour produire des polyols, glycols ainsi que des polyuréthanes. Les mousses de polyuréthane possèdent d’excellentes propriétés isolantes, et l’adoption croissante de technologies moins gourmandes en énergie par de nombreuses industries a entraîné une hausse de la demande.

female-driving-with-a-veil-during-a-sunny-day


Les polyuréthanes sont utilisés dans un large éventail d’applications en plein essor, en particulier l’isolation dans les logements, mais aussi dans les secteurs de l’automobile, du mobilier et des matelas. Les règlementations sur l’efficience énergétique en vigueur notamment en Europe dopent l’utilisation des mousses de polyuréthane dans l’industrie du  bâtiment. Leur utilisation s’accroît également dans la fabrication de sièges automobiles plus légers. Au fil des ans, la densité des polyuréthanes a été réduite de 30 à 40 % sans affecter leurs propriétés mécaniques. Les mousses garnissant les sièges possèdent par exemple l’une des densités les plus faibles parmi les matériaux à bord des voitures. Des éléments du mobilier tels que des matelas et canapés offrent également un important débouché pour les mousses de polyuréthane, face à la demande des nouvelles classes émergentes en Asie et en Afrique.

hydrogen-peroxide-quote

 

… tout en conquérant de nouveaux marchés pour le peroxyde d’hydrogène au Moyen-Orient

Sa présence en Arabie Saoudite offre à Solvay de nombreuses opportunités commerciales. Le peroxyde d’hydrogène produit par la nouvelle méga usine est déjà utilisé dans des applications comme le traitement des eaux usées, la transformation et le conditionnement des produits alimentaires, la fabrication de produits ménagers et de produits chimiques. 

“La disponibilité des produits en Arabie Saoudite constitue un important levier pour le développement des ventes de peroxyde d’hydrogène dans le pays et dans la région," explique  Elisabetta Renni, Directrice Export EMEA. "La prochaine étape consiste à collaborer étroitement avec des clients potentiels pour développer ses applications.”

 

production-polyurethane-foams

 

Les perspectives de croissance et les opportunités commerciales sont prometteuses pour la GBU  Peroxides dans des pays du Moyen-Orient tels que l’Arabie Saoudite, la Jordanie et les Émirats Arabes Unis. Une nouvelle force de vente a par conséquent été mise en place dans la région EMEA, dans le but de renforcer l’équipe commerciale pour le Moyen-Orient.

“En tant que leader mondial du peroxyde d’hydrogène, nous comptons sur cette méga usine pour renforcer notre présence ainsi que notre proximité avec la clientèle et notre stratégie de croissance dans la région,” souligne Georges Crauser, Président de la GBU Peroxides. 

*La méga usine HPPO (Hydrogen Peroxides for Propylene Oxyde) de Jubail est la propriété de SHPCo, une coentreprise de Solvay et Sadara (elle-même coentreprise de Dow Chemicals et Saudi Aramco.)