Michelin utilise la solution SolWatt de Solvay pour l’efficacité énergétique


A l’heure où de nombreuses industries s’engagent en faveur de pratiques durables, Sébastien Buret, membre du Centre d’Excellence de Solvay, nous éclaire sur la manière dont le Groupe tient ses promesses via une collaboration trans-sectorielle. 

Michelin s’est tourné vers Solvay l’an passé pour l’aider à mettre au point une nouvelle méthodologie visant à améliorer son efficacité énergétique et lui permettre ainsi d’atteindre ses objectifs de durabilité. Les deux entreprises partagent en effet des ambitions environnementales communes au travers de leurs engagements en matière de réduction en valeur absolue de leurs émissions de CO2, avec un objectif de réduction de 50 % entre 2010 et 2050 pour Michelin, et une réduction d’un million de tonnes entre 2017 et 2025 pour Solvay.
 

Solwatt-infographic-animation

SolWatt améliore la performance énergétique et réduit l'empreinte environnementale
des sites industriels dans de nombreux secteurs d'activité.


La bonne chimie pour la fabrication de pneumatiques

Si la méthodologie d’efficacité énergétique élaborée par Michelin pour ses usines de fabrication de pneumatiques a fait ses preuves, elle s’est avérée moins performante pour son site chimique de Bassens en France. Le site de Bassens est spécialisé dans la fabrication de caoutchouc synthétique, qui est ensuite mélangé à la silice de Solvay avant d’approvisionner la majorité des unités de fabrication de pneumatiques de Michelin en Europe. 

Le Centre d’Excellence de Solvay a relevé le défi et dépêché Sébastien dans le cadre d’une brève mission à  Bassens. Jouant le rôle de mentor, ce dernier a mis à profit les connaissances et bonnes pratiques du programme SolWatt de Solvay pour faciliter un diagnostic d’efficacité énergétique. La première phase de ce diagnostic a consisté à effectuer des analyses et à élaborer des initiatives autour de trois axes - les systèmes techniques, la gestion des performances ainsi que l'état d'esprit et les comportements – au moyen de séances de réflexion technique, d’analyse de la structure des indicateurs de performance clés et d'un atelier de réflexion basé sur les données collectées à partir d’enquêtes menées auprès du personnel, d’entretiens et d’observations.

Le programme a permis d’identifier 27 initiatives techniques à mettre en œuvre au cours des deux prochaines années. Les économies d’énergie annuelles devant être réalisées sur le périmètre étudié sont estimées à 10 %. Un gain supplémentaire potentiel de 12 % est à l’étude. Clin d’œil au nom SolWatt, le programme “BibWatt” de Michelin lancera une seconde phase en 2020, avec pour projet la mise en œuvre d'une stratégie similaire aux États-Unis.  

Le partage de meilleures pratiques différentes sur des sujets comme la sécurité opérationnelle, l’excellence CAPEX et la gestion du personnel, s'inscrit dans une stratégie de proximité avec la clientèle qui contribue à consolider les relations entre Solvay et Michelin.

Bruno Jestin, Tire Global Business Director

Une initiative réussie en faveur de l’efficacité énergétique

L’enthousiasme des deux Groupes est manifeste. Sébastien est optimiste quant aux futures économies susceptibles d’être réalisées et salue le partenariat noué entre ces deux industries pour le bien de la planète. Le succès de sa mission au service de l'efficacité énergétique a été favorisé par la proximité déjà existante entre les deux entreprises.

Olivier Selosse, Responsable de la performance énergétique du Groupe et Expert énergie chez Michelin, ajoute que SolWatt a amélioré l’approche interne vis-à-vis des performances énergétiques tout en facilitant l'évolution de l’état d’esprit et des comportements, et que Michelin entend  poursuivre sur cette voie. 

Pour Nicolas Van der Heyden, Directeur de l’efficacité énergétique au sein du Centre d’Excellence de Solvay, “cette collaboration avec Michelin nous a permis d'enrichir nos connaissances et de découvrir des bonnes pratiques que [Solvay] envisage de reproduire dans ses [propres] usines.” 

Après initié le mouvement chez Michelin, Solvay ne participera pas à la seconde phase de BibWatt. Mais la contribution du Groupe a apporté un regain de dynamisme chez Solvay et resserré des liens déjà étroits et fructueux entre les deux entreprises !