Solvay est un partenaire de longue date du constructeur de moteurs d’avion Safran. Cette collaboration, qui a donné naissance à une nouvelle génération de moteurs plus légers, plus performants et moins bruyants, a été récemment reconduite avec la signature d’un nouvel accord à long terme.

En 2018, Solvay et Safran ont annoncé la conclusion d’un contrat d’approvisionnement prolongeant la fourniture par le Groupe chimique de ses matériaux avancés, destinés à la construction du moteur LEAP, conçu par CFM, une coentreprise entre Safran et GE. “Le moteur LEAP tire profit des avantages des matériaux composites pour réduire la consommation de carburant, les émissions de CO2, les niveaux sonores et les coûts de maintenance,” résume Carmelo Lo Faro, Président de la GBU Composite Materials de Solvay. En mai 2019, ce contrat a été complété avec un nouvel accord prévoyant la fourniture par Solvay de composites et adhésifs haute température, que Safran utilisera pour plusieurs composants critiques du moteur. 

Une collaboration intégrée ambitieuse

La signature de ces contrats constitue la dernière étape d’une longue collaboration entre les deux entreprises. “Safran utilise nos résines depuis plus de dix ans, et nous collaborons étroitement depuis tout ce temps avec son département R&D afin d’élargir le champ d’action des produits Solvay chez le constructeur,” explique Jonathan Meegan, Principal Scientist chez Solvay. “Nous avons initié plus collaborations dans les domaines du moulage de résine liquide,  des préimprégnés, des adhésifs et de la modélisation informatique, afin de hisser les offres de produits des deux entreprises à un niveau supérieur.

Nous avons également besoin de collaborer étroitement avec Safran sur le plan opérationnel et de l’approvisionnement, afin d’être en capacité de répondre à la demande du constructeur,” explique Etienne Collart, Aerospace Account Manager chez Solvay Composite Materials. “Nous avons consenti les investissements nécessaires pour anticiper les besoins du programme. D’autres investissements suivront pour nous permettre de faire bon usage de notre toute dernière technologie et de réduire les risques.”

Les nombreux avantages des matériaux composites

Différentes versions du moteur LEAP ont déjà été commercialisées pour équiper le COMAC C919 en 2017, l’Airbus A320 en 2016 et le Boeing 737MAX en 2017. Ce moteur comporte plusieurs pièces en composites, parmi lesquelles les aubes, le carter, les plateformes et les entretoises, qui l’allègent considérablement. Cet allègement favorise notamment une diminution de la consommation de carburant et des émissions, contribuant ainsi à rendre les moteurs LEAP attractifs auprès des constructeurs d’avions.

Solvay est fier de contribuer au lancement des nouveaux moteurs de Safran tout en participant à la progression de l’industrie des matériaux composites, au service d’un avenir plus durable pour tous,” déclare Jonathan. 

Leap-Engine-Quote-Etienne-Collart

"Le  moteur LEAP change vraiment la donne en ouvrant la voie à la mise en œuvre de solutions automatisées avec des matériaux composites", Etienne Collart, Aerospace Account Manager chez Solvay Composite Materials

Une présence à long terme

test-bench-of-leap

Le LEAP-1B au banc d’essai, Copyright Béa Uhart / CAPA Pictures / Safran  

Les composites ont déjà été utilisés dans les moteurs d’avion par le passé,” souligne Etienne, “mais jamais encore à une telle échelle. Le moteur LEAP change vraiment la donne en ouvrant la voie à la mise en œuvre de solutions automatisées avec des matériaux composites. C’est un pas important pour Solvay, premier fournisseur historique de résines pour ce marché.”

Safran travaille sur cette technologie depuis 2000,” ajoute Etienne. “La mise au point de moteurs est un très long processus, et personne ne peut se permettre de prendre du retard. Mais ces moteurs seront encore là pour les 30 prochaines années au moins.”