Un projet innovant voit le jour pour relier le site de production d'énergie de Solvay, sur la plateforme chimique de Pont-de-Claix, au réseau de chauffage urbain de Grenoble, créant ainsi un cercle vertueux d’énergie renouvelable. 

Solvay Energy Services et la Métropole Grenoble-Alpes ont conclu un partenariat unique visant à mutualiser et valoriser la production d’énergie des deux partenaires, dans un souci d’optimisation de la consommation d’énergie et de durabilité. En reliant le site de production d’énergie de Solvay à Pont-de-Claix au réseau de chauffage urbain de Grenoble via un pipeline de 3 kilomètres de long, le Groupe peut accroître la capacité de chauffage de la ville grâce à sa production d’énergie thermique et électrique en hiver et, en été, valoriser la chaleur produite par l’incinérateur de déchets de la ville, créant ainsi un partenariat gagnant-gagnant.

 

Le public et le privé* s’associent pour créer des solutions énergétiques performantes et vertueuses

"Avec ce projet, pour une même consommation d’énergie, c’est moins d’émissions de gaz à effet de serre, des déchets urbains mieux valorisés et de l’électricité produite pour  le réseau national français en période de forte demande" déclare Pascal Chalvon-Demersay, Directeur Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) de Solvay et Président de Solvay Energy Services. « Ce projet est la traduction, sur le terrain, de l’esprit d’innovation du Groupe. Il est un bel exemple de collaboration entre acteurs privés et publics, réunis autour d’un objectif commun : le développement durable.» 

Solvay fournira de l’énergie au réseau de chauffage urbain de Grenoble ainsi qu’au réseau électrique français durant les pics de consommation. Le Groupe produira ainsi de l’énergie durable en utilisant l’excédent de production pour créer de la valeur, tout en participant à l’objectif de Solvay, qui consiste à réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre de ses opérations entre 2014 et 2025.


Pics de consommation

En hiver, lorsque la demande en chauffage est plus élevée, Solvay augmentera sa production d’énergie pour alimenter le réseau urbain, en particulier lors des pics de consommation (le matin et en début de soirée). Cette chaleur sera produite à partir de l’hydrogène, un produit dérivé de l’usine chimique mais aussi un gaz naturel qui se substituera aux chaudières au fioul, normalement activées pour faire face à la hausse de la demande.

En été, les rôles seront inversés et l’excédent de chaleur produit par l’incinérateur de déchets de la ville sera acheminé vers Pont-de-Claix pour alimenter les ateliers de production de la plateforme chimique. En remplaçant la chaleur tirée du gaz naturel par une source d’énergie renouvelable, Solvay progresse à grands pas dans ses efforts de réduction de son impact environnemental.

* Nous tenons à remercier tous les partenaires impliqués dans cette initiative avec Solvay : Grenoble Alpes Métropole, la CCIAG (la Compagnie de Chauffage Intercommunale de l'Agglomération Grenobloise) et l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie).  

 

Infographic-solvay-solcia-FR

 

Regardez cette vidéo pour en savoir plus