30 hectares de foncier, 30 partenaires, 30 projets pour développer les industries de la croissance durable à Lyon

A l'horizon 2030, le Grand Lyon et ses partenaires -dont Solvay- ont pour ambition de dynamiser la Vallée de la Chimie, site de plusieurs centaines d'hectares à l'entrée sud de Lyon, pour en faire une référence européenne en matière de « cleantech », notamment dans les filières chimie, énergie et environnement.

L'«Appel des 30 !» a donc été lancé, première étape du projet Vallée de la Chimie 2030. Cet appel à projets vise le développement de nouvelles activités économiques et technologiques sur 30 hectares de fonciers publics et privés situés sur les communes de Saint-Fons et Feyzin. 

Les lauréats pourront bénéficier d’une solution globale comprenant des équipements et des infrastructures performantes, et des services d'accompagnement technique, réglementaire et financier. Cet accompagnement permettra de répondre entre autres à toutes les questions liées aux thématiques de dépollution, de démolition ou de prise en compte des risques technologiques.

« Les sites Solvay déjà présents dans la Vallée ont un réel intérêt à accueillir, à proximité ou sur leur plate-forme, des activités complémentaires et connexes aux leurs», explique Marie-France Raty, Environmental Rehabilitation Real Estate Operations Manager chez Solvay.
« On veillera entre autres à la mutualisation des moyens de secours et des procédures de gestion des équipements de protection individuelle, afin de démultiplier le potentiel de développement des sites ainsi que la performance et la compétitivité de chaque entreprise. Les directeurs de sites et leurs équipes jouent un rôle clé, notamment dans la définition de la plateforme économique et les projets de mutualisation des moyens et services. Ce sont eux qui sur le terrain, accueilleront les nouveaux acquéreurs et porteurs de projets et assureront leur intégration, leur sécurité et le parfait développement de leurs activités aux côtés de celles de Solvay.»

L'«Appel des 30 !» court jusqu’au 30 octobre et s’adresse tant aux entreprises industrielles des filières chimie-énergie-environnement qu’aux opérateurs en aménagement immobilier d'entreprise. Les candidats pré-sélectionnés auront ensuite jusqu’au 30 janvier pour déposer leur projet

définitif.