La prestigieuse distinction a été remise le 10 juin au siège parisien du CNRS, éminent organisme de la recherche scientifique française.

La médaille de l'innovation du CNRS récompense des personnalités dont les recherches exceptionnelles conduisent à des innovations marquantes sur le plan technologique, thérapeutique et sociétal. 

Patrick Maestro, Directeur scientifique de Solvay, était le seul représentant d’un groupe industriel parmi les quatre lauréats. 

Aux côtés de Patrick Maestro ont été décernés Jérôme Chevalier (chimiste des matériaux, spécialiste en ingénierie des céramiques), Jean-Michel Morel (mathématicien, spécialiste de l’analyse et du traitement de l’image) et Sylviane Muller (biochimiste, spécialiste des pathologies auto-immunes). 

Membre fraîchement élu de l'Académie des Technologies, Patrick Maestro représente une pointure dans le domaine des matériaux, comme l’a souligné le CNRS dans son communiqué de presse. Son péché mignon ? Les composés à base d'oxydes de terre rares que l'on retrouve aujourd'hui, en partie grâce à lui, dans les lampes à basse consommation (les LED), dans les catalyseurs de postcombustion des voitures ou comme pigments dans les plastiques. 

Mais ce grand scientifique à la pointe de l’innovation (60 publications et 15 brevets à son actif) a également innové dans l'art de faire travailler de concert recherche publique et monde industriel. « Le lien entre la recherche scientifique et le monde industriel est essentiel, et nos laboratoires mixtes génèrent sans cesse de nouvelles idées ! », explique-t-il avec enthousiasme. 

Nommé Directeur scientifique de Rhodia en 2007, puis de Solvay en 2011, Patrick Maestro a largement contribué à leur rapprochement avec le CNRS, notamment à travers la mise en place de laboratoires en France tels que le Laboratoire polymères et matériaux avancés (CNRS/Solvay) ou le Laboratoire du futur (CNRS/Solvay/Université de Bordeaux). Il a également œuvré à la création de laboratoires mixtes à Bristol aux USA avec COMPASS (CNRS/Solvay/Université de Pennsylvanie) et à Shanghaï en Chine avec E2P2L (CNRS/Solvay/ENS Lyon/Univ. de Lille-I/UCCS/Ecnu/Fudan).

Terminons sur cette jolie citation du scientifique hongrois Albert Szent-Györgyi : « La découverte, c'est de voir ce que tout le monde voit, et de penser ce que personne ne pense. »


Découvrez ici le film de présentation de Patrick Maestro