Les installations de la première plateforme AT 01

Une parcelle aménagée et sécurisée

  schema parcelle concession sel Click to enlarge
Le premier puits de saumure est localisé au lieu-dit les « Grands bois », sur le territoire de la commune de Marboz. 
La zone technique d'une superficie de 4 000 m² est clôturée et équipée d’une alarme anti-intrusion. 
Un soin particulier est pris pour intégrer la plateforme dans le bocage environnant, par la création de haies ou de rideaux d’arbres. 
Des portes ouvertes de ce premier puits ont été organisées en juillet 2013 pour faire découvrir l'installation et répondre aux questions des habitants de Marboz.
L’exploitation du sel à 1000 mètres de profondeur et le transport de la substance vers l’usine de Tavaux nécessite des installations particulières :

Le puits

  3 D concession sel Click to enlarge
La réalisation du puits de saumure se fait en trois temps :

Etape 1 : création de la plateforme

La plateforme permet de recevoir le matériel de forage et les équipements nécessaires à la dissolution du sel. Cette plateforme est empierrée et conçue pour drainer et maîtriser tous les ruissellements. 

Etape 2 : le forage

Le forage est réalisé par une entreprise spécialisée dans ce type d’ouvrage à grande profondeur. 
Pour garantir l’isolement des terrains de couverture de la saumure provenant de la dissolution du sel, des tubes métalliques cimentés sont mis en place dans le forage. 
Deux conduites supplémentaires sont introduites dans le puits pour assurer la dissolution du sel. 
Des essais de mises en pression après cimentation des tubes sont réalisés pour vérifier l’étanchéité du puits de saumure.

Etape 3 : construction des installations de lessivage (dissolution du sel dans l’eau).

Les installations de lessivage comprennent la tête de puits en surface et deux conduites en acier qui sont introduites à l’intérieur du puits de saumure.
Deux bâtiments techniques sont construits à proximité de la tête de puits pour recevoir les différents équipements nécessaires à l'installation. 
Les équipements de stockage sont équipés de bac de rétention et le bâtiment est fermé.

Les canalisations

  canalisation concession sel Click to enlarge
Des canalisations enterrées transportent la saumure depuis Marboz jusqu’à l’usine de Tavaux.

Des canalisations sécurisées

L’eau douce ou la saumure faiblement concentrée utilisée pour la dissolution du sel est acheminée jusqu’au puits de saumure par une canalisation en acier de 30 centimètres de diamètre, et de plusieurs kilomètres de longueur.

D’une épaisseur de 20 millimètres, cette canalisation est conçue pour résister à la pression nécessaire à l’injection de l’eau douce ou de la saumure.
A la sortie du puits de sel, une canalisation en polyéthylène, fonctionnant à plus faible pression, assure le retour de la saumure enrichie en sel. Celle-ci est ensuite transportée jusqu’à la saline de l’usine de Tavaux par d'autres canalisations en acier d’une longueur de 110 kilomètres.

Un dispositif de mesure et de contrôle

Différents appareils de régulation et de mesure sont mis en place sur les canalisations. 
Ils permettent de suivre en continu le débit des liquides et la pression dans les canalisations.

En cas d’anomalie, chute de pression ou de débit, des vannes ferment automatiquement les canalisations.

Une protection contre la corrosion

Les canalisations en acier sont protégées de la corrosion externe par un revêtement en polyéthylène. Il est appliqué pour créer une barrière étanche et permanente entre le tube et le terrain. 
La corrosion à l’intérieur des canalisations fait l'objet d'une surveillance particulière. 
La canalisation en polyéthylène ne connaît aucun risque de corrosion.