Diversification et ouverture

Durant les “Trente glorieuses” années s’étendant de l’immédiat après-guerre au milieu des années 1970, l’économie mondiale est en plein boom. Solvay se diversifie largement et se rapproche du consommateur final. La commandite simple Solvay se transforme en société anonyme et fait son entrée en bourse, même si son capital reste contrôlé par ses familles fondatrices.

 

Toujours plus de recherche

La diversification dans des secteurs neufs requiert toujours plus de recherche. Solvay inaugure un centre dédié à la recherche à Neder-over-Heembeek (NOH) en 1953. Aujourd’hui le campus de NOH est devenu le quartier général du groupe. Alors qu’en 1950, le portefeuille de produits de Solvay est encore confiné à la soude, la soude caustique et les dérivés chlorés inorganiques, en 1967, près de la moitié du chiffre d’affaires est réalisé hors de ces domaines, avec des produits tels que le PVC, les peroxydés et la transformation des plastiques.

diversification2

 

La gérance lors du centenaire

L’année où Solvay célèbre son centenaire, il n’y a toujours que des managers familiaux à la tête de l’entreprise. L’optimisme est mise, car l’ambitieux programme de diversification commence à porter ses fruits. De gauche à droite : Paul Washer, Pierre Solvay, René Boël, Ernest-John Solvay, Henri Delwart, Jacques Solvay.

diversification1

 

Plus proche du consommateur

Jusqu’à la fin des années 1960, Solvay ne fournit que des clients industriels. En 1967, elle se lance dans des produits destinés au consommateur final. Le marketing joue un rôle croissant. Comme l’illustrent ces vêtements créés à partir de fibres plastiques, Solvay se rapproche sensiblement de ses clients ! Parmi bien d’autres choses, l’entreprise invente la bouteille plastique pour eau minérale, qui connaît un succès retentissant. Pour développer son activité de PVC, Solvay crée la joint-venture Solvic avec son partenaire britannique de longue date, les Imperial Chemical Industries.

diversification3

 

Les péroxydés, une deuxième voie de diversification

Au-delà de la révolution plastique, une autre voie de diversification est constituée par les péroxydés. Solvay a obtenu la licence d’un procédé d’IG Farben comme compensation de guerre en Allemagne et a entamé sa propre recherche dans la foulée en 1951. Le peroxyde d’hydrogène, un agent blanchissant et désinfectant, est principalement utilisé dans l’industrie des détergents. Il est aussi employé dans l’industrie cosmétique, comme l’illustre la jeune femme blonde sur cette photo. Interox est le nom porté par la joint-venture, leader mondiale, créée par Solvay en 1971 avec la société britannique Laporte.

diversification7

 

Ouverture du capital au public

En 1967, la commandite discrète qu’est Solvay depuis plus d’un siècle se transforme en société anonyme. Ce changement est nécessaire pour financer le développement des nouvelles activités. Toutefois, les familles fondatrices conservent la majorité des actions. Leur mainmise est encore renforcée en 1983 avec la création du holding Solvac, inaccessible pour les investisseurs institutionnels. L’ouverture du capital au public ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire du groupe qui se traduit notamment par la nomination de membres non familiaux au Comité exécutif.

diversification5

 

Solvay aux Etats-Unis: le retour

Solvay revient en industriel aux États-Unis en 1974, suite au rachat de l’activité de polyéthylène haute-densité (HDPE) de la Celanese Corp., qui possède une unité de production à Deer Park, au Texas. Il s’agit à ce moment de la plus grande usine de HDPE du pays ! Ce tournant stratégique est réalisé sous la direction de Jacques Solvay. La filiale américaine prend le nom de Soltex Polymer Corp., car le droit d’utilisation de la marque Solvay appartient toujours à Allied Chemical !

diversification4

 

Le triomphe de l'or noir

Du charbon au pétrole ... ou le triomphe de la pétrochimie. En quelques années, Solvay devient le plus gros producteur européen de PVC. Par cette position, elle accroît sa dépendance à une matière première dont elle ne maîtrise pas les coûts: l’éthylène, issu du pétrole. A partir de ce moment, les résultats de Solvay sont partiellement liés à l’évolution des cours du pétrole.

diversification6

 

Pendant ce temps les grandes manoeuvre de Rhône-Poulenc

En 1928, la SCUR avait fusionné avec Poulenc Frères pour donner naissance à Rhône-Poulenc. Très actif dans la pharmacie et les fibres, le groupe s’était diversifié après la guerre pour devenir un producteur majeur de fibres artificielles (nylon, polyester), de pénicilline et de silicones. Au cours des années 1960 et 70, une série de fusions et acquisitions propulse Rhône-Poulenc à la tête de l’industrie chimique française. Doté d’un grand nombre de divisions et de métiers, Rhône-Poulenc doit se réorganiser dans les années 1970 et 80, notamment par le désinvestissement de la plupart de ses activités textiles, pétrochimiques et des engrais.

diversification8