Patrick Maestro, Directeur scientifique de Solvay, a reçu en 2018, la Légion d’honneur, la plus haute distinction honorifique française.

Portrait sur notre Directeur scientifique, passionné par les sciences.

En quoi consistent exactement les fonctions d'un directeur scientifique ?

Ma mission consiste à veiller à maintenir un niveau scientifique adéquat chez Solvay, avec les compétences et les connaissances appropriées pour traiter les sujets sur lesquels nous travaillons, au sein de toutes nos entités ainsi qu'au travers de nombreux liens avec le monde extérieur.

Mon travail consiste à influencer, à connecter, à ouvrir des portes, à faciliter l’accès, et à me tenir au courant de toutes les évolutions dans le domaine de la recherche qui concernent Solvay. J’ai la chance de parler quotidiennement avec des lauréats de Prix Nobel et les plus éminents scientifiques du monde, notamment grâce à ma qualité de membre du jury du Solvay Prize. Mon poste combine sciences et relations humaines, et me permet d’être en contact avec des personnes aux profils très divers. La science de Solvay est une science appliquée à vocation commerciale, mais fondée sur la recherche fondamentale et théorique, si bien qu'il faut sans cesse faire le lien entre les deux. 

Patrick Maestro speaking

La connaissance scientifique permet d’accélérer la mise sur le marché, avec une confiance accrue.

Patrick Maestro, Directeur scientifique de Solvay

Toujours favoriser l’innovation 

L’innovation est un processus très complexe qui regroupe tous les types de compétences : recherche, marketing, industrie, juridique, commercial… A titre d'exemple, notre laboratoire Advanced Materials de Lyon nous a permis de mieux connaître la manière dont la silice se diffuse dans le caoutchouc, ce qui a généré des applications commerciales dans le secteur des pneumatiques. Et ce n’est qu’un aspect du projet d’innovation global mis en œuvre par notre GBU Silica. 

Les innovations sont souvent le résultat de collaborations avec des partenaires…

Une partie de mon travail consiste à gérer un budget de recherche grâce auquel je peux initier des collaborations avec des tiers et promouvoir l’innovation ouverte, inscrite dans l’ADN de Solvay. Nous avons par exemple conclu un partenariat international avec le CNRS. Nous avons ouvert quatre unités de recherche communes en France, aux USA et en Chine, qui rassemblent nos chercheurs, des chercheurs du CNRS et des étudiants, qui travaillent ensemble, dans le cadre d’un accord de confidentialité, dans les installations de Solvay, sur des projets tels que les réactions écologiques pour nouveaux procédés, la microfluidique pour les réactions chimiques et mélanges, l’étude de formulations complexes et de matériaux avancés.

La recherche revêt une véritable dimension internationale chez Solvay. 

Patrick Maestro, Directeur scientifique