C'est au sein de notre centre de Recherche & Innovation de Lyon (RIC Lyon) que la Ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher et Luc Benoit-Cattin, Président de France Chimie et du CSF,  se sont rendus le 8 octobre 2021 afin de réunir les acteurs de la filière Chimie et matériaux.

Le RIC Lyon n'a pas été retenu au hasard puisque, en plus d'être notre plus grand centre de R&I pour notre Groupe, il symbolise aussi notre ancrage historique et notre capacité d’innovation.

Un déplacement  placé sous le signe de la reconquête industrielle
Dans les locaux du RIC Lyon, la Ministre a pu participer à la réunion plénière du Comité Stratégique de la Filière chimie et matériaux (CSF) et signer l’avenant au contrat de filière (datant de 2018) en compagnie de Luc Benoit-Cattin et des représentants de cette filière industrielle. L’actualisation de ce contrat de filière vise à répondre aux enjeux actuels et futurs de la filière ‘Chimie et matériaux’, qui regroupe les industries de la chimie, du papier-carton, de la plasturgie et du caoutchouc. 

ricl 8 OCTOBRE SIGNATURE

Dans le cadre du plan France Relance et à l’aube d’un nouveau plan d’investissement France 2030, le gouvernement souhaite accélérer le secteur des produits biosourcés et biotechnologies industrielles. 

Coup d’accélérateur sur la chimie biosourcée
La stratégie d’accélération des filières chimie biosourcée et biotechnologies industrielles devrait s’articuler autour de 5 axes principaux : 

  • poursuivre le soutien à la recherche et à l'innovation sur les biotechnologies industrielles, les produits biosourcés et les carburants durables ; 
  • anticiper les besoins de compétences ; 
  • sécuriser l'approvisionnement en biomasse ; 
  • développer les marchés nationaux et à l'export des produits biosourcés ou issus de biotechnologies ; 
  • favoriser l'investissement productif et le développement de l'offre française.

Premier secteur exportateur français en 2020, la chimie, qui a montré tout son dynamisme dans France Relance, s’inscrit au cœur des enjeux de la transition énergétique à travers son nouveau contrat de filière. Décarbonation des procédés, résilience des intrants critiques, développement de la chimie verte et biosourcée : voici les défis que nous relèverons ensemble pour 2030, pour une chimie verte compétitive et créatrice d’emplois dans les territoires” a déclaré Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée chargée de l’Industrie.

Depuis 2018, notre comité de filière a prouvé sa capacité à faciliter la transformation de nos secteurs industriels. La signature officielle de notre avenant au contrat de filière témoigne d’une volonté renouvelée de s’engager ensemble pour faire de notre filière, un atout pour une économie résiliente et décarbonée. La stratégie d’accélération pour les produits biosourcés et les biotech industrielles, partagée ce jour, sera l’un des axes forts de cet avenant” a souligné Luc Benoit-Cattin, Président du Comité Stratégique de Filière.

ricl 8 OCTOBRE SIGNATURE

Nous sommes fiers d'appartenir à la filière de la chimie française et de s’inscrire pleinement dans les axes majeurs de ce plan stratégique renouvelé dont la France a besoin. La Vallée de la Chimie est non seulement importante pour la France, pour Solvay mais aussi pour la recherche mondiale” a précisé Ilham Kadri, CEO du groupe Solvay.


Une illustration concrète de la mise en œuvre d’une chimie biosourcée compétitive a été donnée par la présentation de Guy-Noël Sauvion, Solvay Fellow & Sustainability Champion, sur le thème 'Concilier durabilité et création de valeur'. 

Si la durabilité est un objectif prioritaire dans le développement de nouveaux produits, procédés ou services, il est impératif de s’assurer que les choix technologiques relatifs aux différentes étapes sont pertinents. Solvay a ainsi développé une méthodologie intégrée appelée SeeVal™, permettant dès la phase de conception d’évaluer simultanément la création de valeur économique et environnementale d’une nouvelle proposition. Il s’agit donc d’un nouvel outil d’éco-conception qui peut également être utilisé pour définir la meilleure option avec l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur" a mentionné Guy-Noël Sauvion.

ricl 8 OCTOBRE VISITE AXELONE BIS

Une visite clôturée par la découverte de la halle technologique d’Axel’One, plateforme innovante et collaborative.

Située sur le site même du RIC Lyon, Axel’One héberge et accompagne des projets collaboratifs de R&D ainsi que des TPE/PME, dans le secteur chimie-environnement.

Pour rappel, Axel’One a été créée en 2011 par 10 membres fondateurs dont Solvay.