Un site Solvay en Inde va couvrir plus de la moitié de ses besoins en électricité grâce à l'énergie solaire

Grâce à un nouveau contrat d'achat d'électricité (PPA) signé avec le plus grand producteur d'énergie solaire d'Inde, plus de la moitié des besoins en électricité du site de production de Solvay à Roha (Maharashtra - Inde) seront couverts par une toute nouvelle centrale solaire à partir de l'année prochaine, évitant ainsi des émissions de CO2 estimées à 3,9 kilotonnes par an.

Dans le cadre des ambitions environnementales récemment relevées de Solvay, le Groupe s'efforce de passer, dans la mesure du possible, à des sources d'énergie renouvelables pour ses sites dans le monde entier. Pour ce faire, l'équipe Énergie Durable de Solvay est constamment à la recherche de nouveaux moyens afin de réduire l'empreinte carbone de ses achats d'énergie.

L'un des moyens d'y parvenir est de signer des contrats d'achat d'électricité avec des producteurs d'électricité renouvelable. En s'engageant à long terme à acheter une quantité fixe d'électricité qu'ils produisent, Solvay contribue au financement de projets d'énergie propre.

Un grand pas pour les énergies renouvelables en Inde

À environ 50 km au sud de Mumbai (Inde), l'usine de Roha fait partie de Solvay Novecare et produit des ingrédients pour les produits d'entretien et de soins personnels. Le nouveau PPA pour ce site renforce la position de Solvay dans le pays en termes d'énergie renouvelable. 

Il s'agit de notre projet phare et d'une véritable contribution à la réduction de nos émissions. De plus, comme il s'agit d'un AAE à très long terme (plus de 15 ans), tout le monde y gagne : les revenus du producteur sont assurés et nous pouvons acheter de l'électricité à un prix intéressant.

Mathilde Mathieu, Renewable Business Models & Contract Manager - Equipe Energie Durable de Solvay

Une particularité de ce PPA signé avec Fourth Partner Energy, le plus grand producteur d'énergie solaire d'Inde, est que Novecare a investi des fonds propres dans le projet. Un petit investissement qui est exigé par la réglementation locale afin de soutenir encore plus directement les projets d'énergie renouvelable.

Moins d'émissions ET moins de coûts

Il s'avère qu'avec 60 % de sa consommation d'électricité couverte par le contrat d'achat d'électricité et avec l'énergie renouvelable désormais moins chère que l'énergie conventionnelle achetée sur le réseau, le site Roha est prêt à réaliser des économies sur ses coûts énergétiques et éviter plusieurs kilotonnes d'émissions de CO2 chaque année.

Le problème est que la consommation doit correspondre à la production en temps réel : une entreprise ne peut s'engager à acheter que la quantité d'énergie solaire qu'elle peut consommer à un moment donné. Solvay fait partie de la liste des "offtakers" de la centrale solaire, c'est-à-dire des entreprises qui se sont engagées à acheter une partie de l'électricité qu'elle produit et qui ont fixé leur objectif à une utilisation de 2,45 MW sur les 38 MW de puissance totale de l'installation. "Nous avons dû trouver le bon équilibre afin de maximiser la quantité d'électricité achetée sans acquérir plus que ce que nous sommes capables de consommer", explique Mathilde. "C'est une équation assez compliquée, en raison de la variabilité de la production solaire et des limites réglementaires."

La course aux énergies renouvelables

Avec une demande croissante des entreprises pour s'approvisionner en énergie propre et un nombre limité de projets d'énergies renouvelables, en partie parce qu'ils sont très complexes à mettre en place d'un point de vue financier et réglementaire, la sécurisation de l'approvisionnement est une priorité stratégique qui n'est pas si facile à remplir, explique Anne-Charlotte Butrot, chef de projet développement durable chez Novecare. 

Nous sommes engagés dans de multiples projets de transition énergétique sur l'ensemble de nos sites - par exemple les certificats d'énergie renouvelable EarthEra aux États-Unis - et nous cherchons constamment à en faire plus. Nous savions qu'il y avait des besoins à Roha, alors quand l'équipe Énergie Durable de Solvay est venue nous voir avec cette proposition de PPA, nous avons rapidement décidé d'aller de l'avant.

Anne-Charlotte Butrot, Sustainability Project Manager - Solvay Novecare

Le parc solaire, situé à quelques centaines de kilomètres à l'intérieur des terres, à Katol, dans l'État du Maharashtra, est désormais en bonne voie : son financement étant entièrement garanti par des investissements et des accords d'achat de la part d'offtaker, sa construction a commencé. L'usine de Roha commencera à recevoir son énergie verte début 2022.