Quand avez-vous décidé de devenir une scientifique ?  

Lorsque j’étais  à l’université, le cours de physique était l’un de mes préférés. Au cours de mes études, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un premier stage à l’Institut Curie (Paris) au sein d’une véritable équipe scientifique, qui travaillait sur de nouvelles thérapies contre le cancer et centrait ses recherches sur le développement de matériaux hybrides organiques-inorganiques. L’innovation est à la croisée des chemins entre plusieurs disciplines scientifiques et j’ai été très enthousiasmée de pouvoir participer à un tel projet !

Quand avez-vous commencé à travailler chez Solvay ?

Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur en physique-chimie à l’ESPCI ParisTech, j’ai entamé un doctorat en science des matériaux à l’École Polytechnique, financé par Solvay. J’ai donc tout naturellement rejoint le Groupe à la fin de mes études en 2005. 

J’ai travaillé en tant que Chef de Projet dans un laboratoire de recherche et dirigé les nouvelles équipes de recherche travaillant sur les applications électroniques à Shanghai. Au fil du temps, les matériaux inorganiques, leur synthèse et leurs principales caractéristiques sont devenus l’un de mes domaines d’expertise, dans lequel je suis reconnue.

Aujourd’hui, je suis en charge d’un département R&I chez Solvay, principalement dédié aux matériaux inorganiques avancés pour divers segments de marché parmi lesquels la catalyse, l’électronique, les batteries, l’isolation et les spécialités.

Quels sont vos principaux domaines d’expertise ?

Mon principal domaine d’expertise est ce que nous appelons désormais les “matériaux inorganiques.” Cette discipline recouvre les relations structure-propriétés, la synthèse et la conception de tests d'application simplifiés. La diversité des produits et des applications sur lesquels travaillent nos équipes nous permet de nous différentier dans de nombreux domaines tels que les oxydes mixtes, utilisés comme catalyseurs pour le contrôle des émissions automobiles. 


Croyez-vous à l’importance de la collaboration avec d’autres éminents scientifiques ?

Bien entendu ! Nous faisons tous partie d’un réseau d’experts qui nous permet de partager nos idées et nos expériences. Notre mission consiste à créer une communauté de gens venus de différents horizons, afin de mettre en commun nos compétences scientifiques ainsi que d'identifier et de mettre à profit de nouvelles opportunités. Je considère que ce réseau d’experts est un formidable vecteur de partage et de transversalité entre les collaborateurs et les laboratoires. Je suis également un mentor pour de nouveaux talents, et je suis heureuse lorsque de jeunes scientifiques membres de mon équipe font impression lors de nos réunions avec la clientèle et trouvent de nouvelles idées pour de futures activités.