Un processus sûr et contrôlé qui utilise des matériaux naturels 

landscape of the White Beaches

En tant qu'entreprise scientifique, Solvay contribue à la production de solutions et de matériaux qui bénéficient à la société - et nous nous sommes dotés d’une feuille de route exigeante pour notre propre développement durable: Solvay One Planet. Chez Solvay, nous visons toujours à aller au-delà des normes qui nous sont imposées.

L'usine Solvay à Rosignano en Italie produit du carbonate de soude depuis plus d'un siècle. Le carbonate de soude est principalement utilisé pour la production de verre et de bicarbonate de sodium. 

Le processus de production du carbonate de soude ne requiert que des matières premières naturelles, notamment le  calcaire naturel issu des carrières voisines de San Carlo, dans la province de Livourne. La poudre de calcaire résultant du cycle de production est ensuite rejetée dans la mer. Il s’agit du même matériau naturel que celui qui entre dans l’usine; Solvay n’utilise ni ajoute aucun métal lourd dans le cadre de son processus de fabrication. Ce calcaire naturel contribue à la couleur des plages blanches ainsi qu’à la stabilisation du rivage contre l’érosion. Le site opère ainsi en totale conformité avec les réglementations en vigueur et répond aux normes strictes que Solvay s’impose en termes de santé, sécurité et protection de l’environnement.

Le permis d’exploitation de Solvay  (IPPC- prévention et contrôle de la pollution) pour le site de   Rosignano, qui inclut l’usine de carbonate de soude de Solvay,  a été renouvelé par le Ministère italien de la Transition écologique en janvier 2022 pour les 12 années à venir,confirmant que l'usine peut continuer à fonctionner en conformité avec les exigences réglementaires italiennes et européennes. Le renouvellement est intervenu après un examen approfondi des opérations de Rosignano, mené pendant 3 ans par un comité d'experts indépendants. En mars 2022, un recours a été introduit devant le tribunal administratif de Toscane contre le décret du ministère délivrant le permis IPPC. Solvay est convaincu que le tribunal confirmera l'octroi du permis.

Solvay a récemment demandé à Ramboll Italie, une société spécialisée, de réaliser un audit comprenant un échantillonnage et une analyse indépendante. Les objectifs sont doubles : 1/ d’évaluer les concentrations de métaux dans les "plages blanches" proches de la décharge du site industriel de Solvay à Rosignano ; et 2/ de tester et vérifier la qualité de l'eau au point d'échantillonnage du carbonate de soude. L'audit conclut : "que les concentrations de métaux provenant du point de rejet SP4, tant en phase dissoute que dans la phase solide, ne sont pas néfastes pour la santé humaine et de l'environnement marin et ne créent donc aucun danger." (lien vers l'étude).

Téléchargez la présentation et la fiche d'informations (en version anglaise)

Qu'est-ce qui est rejeté dans la mer à Rosignano par l'usine Solvay ?
Etretat

L'usine Solvay rejette principalement des résidus de calcaire dans la mer. 

Le calcaire est un matériau naturel très répandu, que l'on retrouve même dans la plupart des falaises de la côte près de Rosignano et dans de nombreux littoraux du monde entier (comme celui d'Etretat en France). 

Le calcaire est utilisé comme matière première dans la production de carbonate de soude. La poudre de calcaire restante à l’issue du cycle de production est ensuite rejetée dans la mer voisine. Il contribue à la couleur des plages blanches et stabilise le rivage contre l'érosion. (voir également la question 4 : avantages du rejet de calcaire).

Le site rejette d'autres matières en suspension comme le gypse, le sable et l'argile, qui sont tous des matériaux naturels et inertes. Le rejet de ces sables n'altère pas la qualité de l'eau (voir question 6 - L'eau est-elle sûre pour la baignade ?).

Pourquoi ce procédé de rejet est-il utilisé à Rosignano alors que d'autres techniques sont utilisées ailleurs ?

Il existe plusieurs techniques acceptables pour éliminer les matériaux inertes issus de la fabrication du carbonate de soude, comme le souligne le document de référence de la Commission européenne sur les meilleures techniques disponibles (Best Available Techniques - BAT). Ces méthodes sont les suivantes : 

  • Les bassins de décantation (considérés comme BAT pour une installation enclavée) ou
  • le rejet direct dans la mer (considéré comme BAT pour une installation située à proximité de la mer) par des tuyaux ou un canal ouvert.
methods-Rosignano

Chacune de ces techniques est considérée uniquement en fonction des caractéristiques géographiques spécifiques de l'installation et de son alignement sur les BAT. À la suite de discussions avec les autorités, et avec le soutien d'organismes scientifiques indépendants, il a été confirmé qu'un rejet en mer par un canal ouvert était la solution privilégiée pour Rosignano, étant donné que : 

  • Les courants sous-marins garantissent que la pierre calcaire non toxique ne s'accumule pas (comme l'exigent les BAT) mais se répand uniformément sur le fond de la mer.
  • Le calcaire qui retourne sur le rivage et la plage joue un rôle important dans la stabilisation du rivage contre l'érosion. 

Le permis IPPC renouvelé reconnaît ces faits, confirmant que le rejet direct dans la mer par un canal ouvert est la meilleure technique disponible selon les BAT-BREF. 

Le maire de Rosignano a également confirmé que "d'autres solutions ont été évaluées et écartées, comme l'utilisation de bassins de décantation" (voir la citation complète).

Pourquoi la plage de Rosignano est-elle si blanche et son eau si bleue ?
11

La matière première utilisée dans l’usine est du calcaire naturel provenant de la carrière voisine de San Carlo, dans la province de Livourne. Le calcaire en poudre subsistant à l’issue du cycle de production est rejeté dans la mer voisine. Ces sables calcaires clairs reviennent sur la plage et contribuent à la couleur des plages blanches de Rosignano (spiagge bianche), tout en aidant à prévenir l'érosion naturelle (voir également la question 4).

Les sables blancs donnent également l'apparence d'une couleur turquoise aux eaux peu profondes. 

Y a-t-il des avantages à rejeter du calcaire le long de la côte ?
Marina-di-Pisa

Le calcaire rejeté par l'installation Solvay retourne sur le rivage et la plage et joue donc un rôle important dans la stabilisation du rivage contre l'érosion. Cela a été confirmé dans le cadre du renouvellement du permis de Solvay en janvier 2022 : "la présence de solides en suspension n'affecte pas l'évaluation de la qualité de ce tronçon de mer et, en effet, ils constituent, de par la taille importante des particules, la qualité caractéristique des "plages blanches", l'un des rares tronçons de la côte toscane qui n'est pas affecté par l'érosion marine" (Parere Istruttorio Conclusivo - p. 30). 

L'érosion est un problème important le long de la côte toscane, comme le confirment de nombreuses études, dont une de l'Université de Pise, qui affirme que sans la libération de calcaire par Solvay, d'un minimum de 140 tonnes/an, la plage disparaîtrait rapidement. De fait, de nombreuses municipalités utilisent du sable dragué au fond de la mer ou provenant de carrières pour entretenir leurs plages et protéger la côte contre l'érosion. 

“L'érosion côtière - a déclaré le président de la région Toscane Eugenio Giani - est un phénomène dynamique et une conséquence du changement climatique qui affecte de grandes étendues de la côte toscane. Cela oblige la Région à orienter ses activités à la fois vers les besoins de restauration saisonnière et vers la planification à long terme ".

En 2019, la région Toscane a accordé un prix de l'innovation à un projet appelé Marble Beaches) utilisant les résidus des carrières de marbre de Carrare (qui est en fait du calcaire sous une forme géologique différente, comme expliqué ici) pour réalimenter les plages et contribuer à la stabilisation des côtes.

La plage de Rosignano Solvay est-elle toxique ou polluée ?

Non. Les matières en suspension transportées dans la mer depuis l'usine Solvay sont des matières naturelles, non toxiques et inoffensives. Les autorités compétentes contrôlent constamment les plages et la qualité de l'eau de mer (exemple).

Peut-on se baigner sans crainte à Rosignano ?

Les institutions locales et les autorités publiques, l'ISPRA (Institut national italien pour la protection de l'environnement et la recherche) et l'ARPAT (Agenzia regionale per la protezione ambientale della Toscana), examinent régulièrement la qualité de l'eau de mer et ont confirmé que les conditions environnementales à proximité de l'installation, y compris la qualité de l'eau, sont conformes au reste de la côte toscane. Ceci est illustré clairement dans ce tableau publié par l'ARPAT.

Le rapport de l'ARPAT sur la qualité des eaux de baignade en Toscane en 2020 qualifie d'"excellents" les 17 points de la municipalité de Rosignano Marittimo évalués, dont deux situés devant l'installation Solvay.

Selon la loi italienne, pour toutes les installations industrielles ou portuaires en Italie, la baignade n'est pas autorisée à moins de 100 mètres en amont et en aval de tout point de rejet. En d'autres termes, cette zone d'exclusion n'est pas spécifique ni exclusive aux activités de Rosignano. Conformément à cette loi, la municipalité et l'ARPAT fait également référence à une interdiction dans cette zone, par mesure de précaution

Comment l'usine Solvay de Rosignano est-elle réglementée et contrôlée ?

Le permis IPPC de Solvay a été renouvelé par les autorités italiennes pour le site de Rosignano en janvier 2022. Le nouveau permis est basé sur un examen approfondi des opérations de Rosignano mené par un comité d'experts indépendants, dont le rapport final contient des prescriptions détaillées imposées à l'usine, ainsi qu’un rapport de surveillance et de conformité approfondi émis par l'Institut national italien pour la protection et la recherche environnementales (ISPRA).

Les opérations de Solvay sont régulièrement contrôlées par des organismes scientifiques et des tiers, repris dans ce tableau :

table-Rosignano

Le renouvellement du permis d'exploitation de Solvay à Rosignano est conditionné à la réalisation d'une étude indépendante et approfondie, tous les deux ans, de tout impact que l'exploitation pourrait avoir sur le milieu marin à proximité des installations. L'étude la plus récente a été clôturée en novembre 2020, et conclut qu’aucun impact sur la qualité de l'eau ne résulte des installations de Solvay, ce qui a ouvert la voie au renouvellement du permis en janvier 2022.  

(Plus d’information sur la qualité de l'eau et la surveillance environnementale)

Est-ce que Solvay rejette des métaux lourds dans la mer à Rosignano ?

Solvay n'utilise ni n'ajoute de métaux lourds dans son processus industriel. Le calcaire, comme de nombreux types de roches ou de pierres, contient naturellement des traces de métaux lourds, mais ceux-ci sont emprisonnés à l'état solide du calcaire et sont sans danger pour  les organismes vivants, notamment  les humains et les poissons.

Infographic_soda-ash
Solvay dilue-t-elle des métaux lourds en ajoutant de l’eau dans ses effluents ?

Non. Le processus de production de carbonate de soude de Solvay n'utilise ni n'ajoute de métaux lourds. Solvay ne rejette pas plus d'eau que celle strictement nécessaire et utilisée dans son processus.

Quelle est l'histoire de Rosignano ?

Le site de Rosignano est l'une des premières usines de Solvay. Lorsque ses activités ont débuté en 1912, la région comptait très peu d'habitants. La ville proche de l'usine est appelée Rosignano Solvay car elle s'est développée autour des activités économiques de l'usine. Rosignano Solvay est un exemple rare dans l'histoire industrielle : une ville qui s'est développée à partir de rien au début du 20e siècle, autour d'une usine chimique. Lire la suite

Est-il vrai que le Programme des Nations unies pour l'environnement a classé Rosignano parmi les sites côtiers les plus pollués ?

Le classement du PNUE sur les sites côtiers date de 1999 et n'a pas été mis à jour depuis. Il concerne une longue liste de 101 points points très fréquentés du littoral méditerranéen. Rosignano obtient 15,6 sur une échelle de 0 à 25. Ces points sont évalués sur la base d'une liste de 6 questions clés qui ne sont pas toutes pertinentes pour le site de Rosignano. Globalement, ce classement évalue l'impact des rejets civils et industriels sur la qualité de l'eau de mer locale, l'eau potable, les activités de loisirs, l'économie et le bien-être social. 

Dans la dernière publication de l'ARPAT, Rosignano est classé Excellent en termes de statut écologique.

Au cours des 20 dernières années, beaucoup de choses ont changé. Solvay a beaucoup investi au cours des deux dernières décennies pour améliorer ses processus de production, faisant un meilleur usage des ressources naturelles, notamment en réduisant la consommation d'eau et d'énergie, en réduisant les émissions dans l'air et dans l'eau et en diminuant la production de déchets grâce à l'amélioration des pratiques de recyclage.

Des normes environnementales strictes

Aerial view of Tuscany coastline, Italy

Nos activités à Rosignano sont en conformité avec les réglementations et répondent également à nos propres normes strictes telles que la mise en œuvre du cadre européen des meilleures techniques disponibles (BAT/BREF).

Nous travaillons en étroite collaboration avec les institutions locales pour surveiller la qualité du rivage, de l'eau, de la flore et de la faune. 

Le renouvellement du permis d'exploitation de Solvay à Rosignano est conditionné à la réalisation d'une étude indépendante et approfondie, tous les deux ans, de tout impact que l'exploitation pourrait avoir sur le milieu marin à proximité des installations. L'étude la plus récente a été clôturée en novembre 2020, et conclut qu’aucun impact sur la qualité de l'eau ne résulte des installations de Solvay.  

Les institutions locales et les autorités publiques dont l'ARPAT (Agenzia regionale per la protezione ambientale della Toscana), qui supervise l'usine, et examinent la qualité de l'eau de mer,  confirment que les conditions environnementales à proximité de l'installation, y compris la qualité de  l'eau, sont identiques à celles du reste de la côte toscane.

Surveillance de la qualité de l'eau et de l'environnement

La surveillance est effectuée sur une base quotidienne, bimensuelle, trimestrielle et annuelle.

  • Échantillonnage quotidien des rejets calcaires
  • Évaluation approfondies des rejets tous les deux mois
  • Contrôle trimestriel de la qualité des eaux rejetées et de l'eau de mer par l'ARPAT
  • Contrôle annuel des conditions de baignade par les autorités municipales 


Les institutions locales et les pouvoirs publics dont l'ARPAT (Agenzia regionale per la protezione ambientale della Toscana) confirment que la qualité de l'eau sur les plages de Rosignano est similaire à celle de l’ensemble de la côte toscane.

Études indépendantes sur la sécurité et l'environnement

Plusieurs institutions gouvernementales et universitaires mènent régulièrement des études pour évaluer la sécurité et l'impact environnemental. 

Notamment : 

  • "Surveillance de l'état du milieu marin dans la zone située en face du site Solvay de Rosignano Maritimo", réalisée par l’institut pour l’environnement marin côtier, une division du Conseil national italien de la recherche en 2020, 
  • Études pertinentes réalisées par l’ ARPAT
  • Évaluation de l'état de l'environnement dans la zone située en face du site de Rosignano-Solvay, "Valutazione dello stato ambientale nell'area antistante il sito Rosignano-Solvay", par l'Istituto per lo studio degli Impatti Antropici e Sostenibilità in ambiente marino (lien vers le résumé et les conclusions en italien et en anglais)
  • Étude sur l'érosion du littoral (Université de Pise) "Studio deam su stabilità’ spiaggia ed erosione", par le Dipartimento di Biologia, Università di Pisa (lien vers l’étude complète en italien)
  • Un audit indépendant confirme la sécurité des opérations de Solvay à Rosignano et conclut : "que les concentrations de métaux provenant du point de rejet SP4, tant en phase dissoute que dans la phase solide, ne sont pas néfastes pour  la santé humaine et l'environnement marin et ne constituent donc aucun danger." (lien vers l'étude).
  • De plus amples informations se trouvent également dans la retranscription des Questions et Réponses à l'assemblée générale de Solvay en mai 2021, et tous les  documents relatifs au nouveau permis IPPC que Solvay a obtenu en janvier 2022.

Notre engagement pour le Développement durable

Aerial view of Solvay’s Rosignano plant

Conformément à nos engagements en faveur du développement durable, nous avons entrepris des investissements importants à Rosignano au cours des 20 dernières années. Ils mettent l'accent sur la réduction de la consommation d'eau douce, la réduction de la consommation d'énergie, la réduction des émissions et l'augmentation du recyclage.

  • Nous avons réduit la consommation d'eau douce de 20% au cours de la dernière décennie. 
  • Depuis 2006, nous avons remplacé 3 millions de mètres cubes d'eau de puits par de l'eau recyclée issue de l'usine municipale de traitement des eaux usées. 
  • En 2018, nous avons consacré 40 millions d'euros à une centrale de cogénération à haut rendement qui nous a permis de réduire les émissions de 40% au cours des deux dernières années tout en produisant la même quantité de vapeur.
  • En 2019, nous avons construit une nouvelle usine de captage, de purification et de liquéfaction de 40 Kt / an de CO2, qui est réutilisé pour la fabrication de bicarbonate de soude.
  • Le permis d'exploitation de Solvay (IPPC), renouvelé en janvier 2022 confirme la quantité maximale de solides en suspension pouvant être rejetés en mer par an (250 000 tonnes). Dans un effort d'optimisation continue de l'efficacité et de la durabilité, Solvay s'est engagé à étudier de nouvelles solutions techniques permettant de réduire la quantité de solides produits ou rejetés dans la mer et à communiquer ses conclusions aux autorités. 

Lisez la lettre ouverte du Conseil d'Administration de Solvay concernant les opérations de carbonate de soude à Rosignano.


Pour toute question sur les activités de carbonate de soude de Solvay à Rosignano,
ve
uillez nous contacter : Rosignano.Solvay@solvay.com 

Dernière mise à jour : mai 2022